Aller au contenu principal

Faïences Saint Romain

Les Faïences Saint-Romain proposent des pièces fabriquées sur place, dans la tradition des faïenciers de Rouen.

C’est au XVIe siècle que la faïence se développe sur la rive gauche, à Rouen. Le XVIIIe siècle verra l’essor des couleurs, des représentations de la nature et des chinoiseries. Avec sa vingtaine d’ateliers, la faïence de Rouen connaît alors son apogée. Puis au milieu du XXe siècle, l'activité reprend et depuis 1989 les Faïences Saint-Romain développent leur savoir-faire artisanal.

La faïence c'est une succession d'étapes, et tout commence avec de l'argile. Lorsque la poterie est cuite une première fois, ce biscuit est alors trempé dans un bain d'émail à base d'étain qui lui donne son aspect caractéristique blanc. Le peintre exécute ses motifs à main levée à l'aide pinceau en martre que les deux décorateurs des Faïences Saint Romain retaillent à leur convenance pour s'adapter à la surface pulvérulente et absorbante de l'émail stannifère, devant être à la fois raides et fournis pour contenir une réserve suffisante de couleur. Tous les modèles de l'atelier sont donc des pièces uniques réalisées à partir des modèles du patrimoine de la faïencerie de Rouen. Les codes des couleurs utilisées est précis et les oxydes métalliques sont au nombre de quatre. Le fer, l'antimoine, le cobalt et le cuivre révèleront après une cuisson à 980° durant 8 heures les rouge, jaune, bleu et vert caractéristiques du Rouen.

Les classiques soupières, théières, tasses, ou assiettes voient le jour après ces longues étapes de fabrication mais aussi des plaques de portes ou encore des animaux décoratifs.

Le magasin est ouvert de 9h à 19h sans interruption du lundi au samedi.


Il faut découvrir la boutique-atelier nichée à quelques encablures de la cathédrale, les décorateurs peignent sur place et la cuisson des pièces se fait dans le four qui se trouve au fond du magasin. Et si vous n’avez pas la chance de vous rendre à Rouen, vous pouvez vous procurer ces merveilles en les commandant directement sur le site de la maison.

Chaque occasion particulière est marquée par la mise en valeur de pièces décoratives, vous trouverez ainsi à Pâques ou Noël des objets que vous pourrez intégrer à vos décors de fêtes.

Le plus :

Sur demande, les décorateurs réalisent des copies de pièces anciennes découvertes dans un musée.

Actualités de l'adhérent

La Faïencerie au pays du cuivre

du
au
Retrouvez les créations de Christophe Petit au salon des métiers d’art à Villedieu-les-Poëles !

Vous serez peut-être intéressés par

Les Queues de Sardines

Dans le Cotentin, Marion Dubois crée des collants fantaisie en sérigraphiant de façon graphique…

Petite Pomme

Au milieu d’une boutique rassemblant mercerie, tissus, laines, papeterie, cadeaux, déco et…

Les bijoux en argent signés Boulimos

Un Boulimos, c'est une trace du passé, quelque chose que l'on garde lorsqu'on réinvestit un lieu…

Les créations de l'artiste Sophie Mary

Sophie Mary vient de créer à son nom sa marque d'objets textile…

Coton et Cotentine

Anne-Claire Decaen a créée en 2016, Coton et Cotentine un site rassemblant ses créations…

Pietro Seminelli ou l'art du pli

Quand Pietro Seminelli rejoint la Normandie en 2005, c'est pour y installer son atelier et y…